Anny Flor Dokep Kouague

DOKEP KOUAGUE Anny Flor, originaire des Hauts-Plateaux de l’Ouest-Cameroun est actuellement doctorante à l’Université de Dschang, établissement
dans lequel elle a suivi tout son parcours universitaire. Actuellement, elle y rédige sa thèse de Doctorat qui est financée par le projet KPAAM-CAM IDP. Projet dans lequel elle nourrit l’ambition de mettre à profit ses connaissances scientifiques, pour la construction et la préservation de l’édifice du patrimoine culturel camerounais, au travers de la revalorisation des institutions socioculturelles en contexte de ruralité. De plus, elle vise rejoindre la grande communauté
scientifique via l’enseignement et l’écriture.

Mariages et funérailles à Moya, Tongo et dans leurs diasporas à
douala : ethnographie comparative.

L’objectif de cette recherche est de procéder dans un premier temps à une étude ethnographique des localités de Moya et de Tongo ainsi celle de leurs diasporas à douala, afin d’établir dans un second temps une étude comparative des pratiques de rites de mariages et ceux funéraires dans lesdites localités. De plus, une étude socioculturelle des groupes concernés nous permettra de mieux saisir les réalités liées à leurs institutions de mariages et de funérailles, afin de procéder plus aisément à une étude comparative desdites réalités.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*